La rue de Seine

Histoire de ses maisons et de ses habitants

La rue de Seine - Histoire de ses maisons et de ses habitants

Avant-propos

Ce site vous raconte sur presque 5 siècles l’histoire des maisons de la rue de Seine, de leurs propriétaires et de leurs habitants .

Pour y accéder, cliquez sur

– un numéro d’immeuble (les étoiles qui sont à côté vous indiquent l’état d’avancement du travail sur l’immeuble, le maximum étant de 4)

– ou l’histoire générale de la rue
Lorsqu’une rubrique n’est pas terminée, vous y trouverez à la fin la mention « À SUIVRE ». Vous êtes cordialement invité à y retourner un peu plus tard pour y trouver les ajouts.

Ce site est le fruit de plus de 12 ans de recherches aux Archives Nationales, aux Archives de Paris, à la B.H.V.P et à la B.N.F. Il a un grand frère, beaucoup plus complet en version papier et s’enrichit tous les jours des résultats de nouvelles recherches…

Bonne et agréable visite !

Monique Etivant

 

Notre site RuedeSeine est listé dans la catégorie Histoire :Histoire régionale de l’annuaire Se former au referencement

  • Gilles BROCHARD a dit :

    Monsieur,

    je voudrais savoir à quel numéro de la rue de Seine fut longtemps installée l’ambassade de Grande-Bretagne. Merci d’avance.

    Cordialement

  • LIZ a dit :

    I HAVE A GREEN BOTTLE WITH INSIGNIA « SIGNORET PH CIE COTTIN 51 RUE DE SEINE A PARIS ». I’M TRYING TO FIND INFO. ON THE ORIGIN OF THIS BOTTLE.

  • RAMIREZ a dit :

    Je possède deux grands livres manuscrits (années 1866-1867-1868). Ce sont des journaux (datés) décrivant les travaux effectués sur le NOUVEL OPERA. Ils sont signés de Charles Garnier, Architecte, et de l’inspecteur controlant les travaux. chaque page est « paraphée » par un chiffre.
    La Maison de papeterie s’appelle « PAPETERIE CHEVALIER, 34, rue de Seine ». J’ai tenté de retrouver sur Internet cette papeterie… en vain. Il y a eu d’autres successeurs(La maison Chapron Debeauvais Guerrier Guerrier-Chapron Chevalier Coquelin Chapron-Coquelin°; Je n’en ai trouvé aucun.
    Pouvez vous m’aider, s’il vous plait ? Je vous remercie infiniement pour votre aide.

    • Monique Etivant a dit :

      Bonjour,
      M. Chapron devait à sa fille une somme d’environ 3500F. Celle-ci et son époux relieur Edmond Guerrier a fait sommation à son père de lui rembourser cette somme. Il est décédé avant que la 2e sommation ne lui soit signifiée … Sa veuve ne pouvant rembourser, un jugement du tribunal civil a demandé qu’on procède à la vente par adjudication du fonds de commerce en Août 1851 qui fut estimé à 1171F. Malgré les protestations d’une soeur et d’un frère contre l’adjudication faites par référé, celle-ci eut lieu en faveur de M. Guerrier pour 100F (plus les frais!!!)
      Ref : minutier central ET/IX/1306 adjudication du 1/10/1851
      Malheureusement, je n’en sait pas plus
      Cordialement
      M.ETIVANT

Votre adresse email ne sera pas publiée. Champs requis marqués avec *

*